Fundacion

Fundacion

 

Fin février, nous avions publié quelques photos de deux projets que nous avions commencés et qui devaient se terminer avant la saison des pluies.
C’est chose faite, et dès la rentrée prochaine, les 3 nouvelles salles de classe de lycée de Louly Bentegné (au total, 18 salles de classe ont été construites pour cette école) ; et celle de Mbackombel (13 salles au total), seront opérationnelles.


Nous sommes d’autant plus heureux de vous annoncer cette bonne nouvelle que cela ne s’est pas fait sans peine. En effet, plusieurs fournisseurs n’ont pas respecté les délais de livraison des matériaux et nous avons été contraints d’insister personnellement auprès d’eux jusqu’à ce qu’ils nous livrent tout ce dont nous avions besoin.


Ces deux projets ont pu se réaliser grâce aux dons des Fondations Repsol, Antonio Cabré (plus particulièrement pour Louly Bentegné) et Roviralta (plus particulièrement pour Mbackombel) ; et grâce aux fonds de cotisation de nos collaborateurs.


Enfin, autre bonne nouvelle, nos élèves de dernière année de primaire ont participé au concours régional « Génie en herbe » dans lequel chaque équipe composée de six élèves devait répondre à des questions de culture générale, et l’ont remporté haut la main ¡¡¡ Bravo à eux !!!


Cliquer ici pour acceder et collaborer


Parrainez un enfant


 

Cela fait trois mois maintenant que nous publiions uniquement sur Facebook, et rien sur ce blog. Beaucoup de choses se sont passées durant ces trois mois, et nous revenons aujourd’hui avec de bonnes nouvelles.

Nous avons en effet signé un accord pour une importante collaboration avec la Fondation Antonio Cabré.

Nous avons battu notre propre record du nombre d’enfants parrainés.

Un groupe de professeurs du Lycée Bon Soleil, accompagnés de la Directrice, se sont rendus dans notre école Mbackombel afin de former nos professeurs et nous apporter du matériel pédagogique en grande quantité.

Nous avons pu commencer la construction de la nouvelle classe de Mbackombel et de trois classes supplémentaires à Louly Bentegné, puisque nous avons enfin reçu l’autorisation nécessaire du Ministère de l’Éducation du Sénégal. Ainsi, les élèves du secondaire pourront étudier leur Baccalauréat sur place, sans avoir à se déplacer dans un l’autre lycée situé à 15 km.

Ces deux projets sont devenus une réalité grâce à la collaboration des Fondations  Antonio Cabré, Repsol et Roviralta.

Nous souhaitons souligner que l’une de nos plus belles réussites jusqu’à maintenant repose sur  l’augmentation du nombre de parents qui acceptent que leurs enfants se rendent à l’école.


 

Lundi, 13 Novembre 2017 20:44

Lettre d’un collaborateur

 

Je m’appelle Àlex Tobella et j’ai 28 ans. Je suis actuellement en train de faire des études en Travail Social à l’université de Barcelone et après j’aimerais faire un Master en Coopération Internationale.

Ça va faire à peu près dix ans que j’ai commencé à m’intéresser à connaître les raisons qui provoquent autant de différences dans le monde, entre des pays et d’autres. Je ne parle pas uniquement de l’aspect économique, mais aussi social, éducatif, sanitaire ou d’infrastructures. De cette façon, j’essaie de comprendre pourquoi le monde se dirige vers une société de plus en plus séparatiste et déstructurée, quand à priori nous avons tous les mêmes droits.

En ayant vu de près, après avoir voyagé pendant des années dans les pays asiatiques et africains, quelles sont les possibles raisons qui provoquent ces différences, je suis arrivé à une conclusion croyable : il n’y a pas qu’une raison, il y en a plusieurs. Et cela veut dire que la solution à ce problème n’est pas du tout facile si nous ne collaborons pas tous ensemble.

C’est pourquoi, pour collaborer pour un monde plus juste, il est important que les premières personnes à faire ce premier pas vers l’avant ce soit nous, ceux que nous avons vu de près ces différences entres les soi-disant pays riches et pauvres. Tout à fait comme l’ONG « POR UNA SONRISA EN ÁFRICA » est en train de faire. Grâce à eux et à d’autres entités mondiales, des millions de personnes sans ressources pour survivre ont la garantie et la possibilité d’exercer leurs droits en tant que personnes. C’est pourquoi il est important de soutenir entre tous ces entités, et les personnes qui font partie d’elles, pour obtenir de cette façon un monde plus juste et équitable.

Dans mon cas, avec l’aide de mon entourage, nous avons collecté une quantité d’argent qui a servi à acheter du matériel scolaire et aider ainsi à améliorer l’éducation des élèves qui sont sous la tutelle de la fondation « POR UNA SONRISA EN ÁFRICA », au Sénégal. Avec ce petit grain de sable nous vous invitons à en faire de même, à toutes ces personnes qui nous entourent et qui sont encore indécises, ou ne savent pas comment faire, pour collaborer et aider ceux qui en ont le plus besoin.

Comme ça, avec l’aide de tout le monde, nous pourrons avoir un monde meilleur.


 

Mardi, 26 Septembre 2017 11:52

Nous continuons à grandir

 

Cette année nous avons commencé à construire plusieurs classes qui complémentent et agrandissent ce qui a déjà été construit. 

 

Dans notre école de Mbackombel, une salle de classe supplémentaire pour les plus petits. À Soussane Mbadane, une autre de maternelle, à 2,5 kilomètres de notre école, à Soussane une salle de laboratoire pour l'école publique de secondaire.

 

Nous devons réaliser ces agrandissements afin de pouvoir admettre plus d'enfants, dû à la demande croissante des familles de cette zone rurale qui sont en train de se rendre compte de l'importance que leurs enfants aillent à l'école. 

l'année scolaire au Sénégal. 

 

La Fondation Repsol et la Fondation María Francisca de Roviralta ont collaboré au financement. 


Cliquer ici pour accéder et collaborer


Parrainez un enfant

Lundi, 20 Mars 2017 19:03

¡ 15 ANS SUR LA BRECHE !

 

En février 2002, Asun Fiochi et Mario, ont connu par hasard le village de Mbackombel, situé en pleine savane sénégalaise, en manque de tout type d'infrastructures et dépourvu de maisons dignes.

 

Deux petites classes de maternelle, menées par les sœurs de l'Immaculé Conception, c'était tout ce qu'ils avaient.

 

Asun et Mario ont donc décidé de créer une ONG à fin d'aider les enfants de cette zone.

 

Et 15 ans après, Mbackombel est maintenant un village méconnaissable, avec des maisons en blocs béton et une école (maternelle et primaire) complète, avec 17 classes et 510 élèves qui vont à l'école et gérée par notre Fondation.

 

En plus de ce projet, un internat a été construit dans la ville de Mbour, un Centre pour la promotion de la femme, un dispensairematernité où il y a plus de 5000 consultations et 200 accouchements par an et aussi, pour couvrir les besoins de l'État sénégalais, 30 classes et 2 bureaux administratifs ont été construits pour plus de 1800 élèves qui vont en cours.

 

Mario et Asun habitent à Mbackombel une moyenne de six mois par an, pour ainsi pouvoir contrôler personnellement l'évolution des projets.

 

Cliquez ici pour accéder et collaborer

 

Parrainez un enfant

 

Samedi, 26 Novembre 2016 12:53

COLLABORATION

 

Ce mois-ci nous avons eu la chance de recevoir beaucoup de collaborations qui bénéficient énormément à deux collectivités importantes : les personnes âgées avec des problèmes de cataracte mais également à nos enfants parrainés qui ont besoin de lunettes.

 

 

Ces collaborations qu’ont venue aux même temps sont :

 

1 La Fondation Barraquer nous a envoyé deux ophtalmologues qui ont sélectionné 149 entre plus de 1000 patients que le docteur Elena Barraquer opèrera lors de sa prochaine visite en janvier 2017.


2 La Fondation Cione (La Ruta de la Luz), cofinancée par la Fondation REPSOL, qui nous a envoyé 2 optométristes, lesquels se sont occupés de réviser la vision à plus de 500 enfants de notre école et qui à posteriori nous fournirons les 150 lunettes nécessaires.


Nos parrainés et personnes âgés, ont beaucoup apprécié ces « visites ».


Pour notre fondation il est très important que ces organisations confient en nous.

 

Cliquez ici pour accéder et collaborer

 

Parrainez un enfant

Mercredi, 12 Octobre 2016 09:49

Collaboration des Institutions.

 

Depuis l’année dernière, Foment del Treball collabore avec notre Fondation, nous fournissant du matériel informatique (Toshiba)


Cette année Foment del Treball a renforcé sa collaboration, en nous aidant dans les différents projets que notre fondation met en place au Sénégal.


Nos deux institutions ont décidés de prolonger l’accord pour les 2 prochaines années à venir. Alliance ratifiée par le président de la fondation Por una sonrisa en Africa, Mario Llonch et le président de Foment del Treball, Joaquim Gay de Montellà.

 

Cliquez ici pour accéder et collaborer

Parrainez un enfant

Mardi, 12 Juillet 2016 18:23

Nous élargissons l'école

 

Notre école de Mbackombel, a une nouvelle salle de classe!

 

Grace à l’association « Pescadores por Sénégal », accompagné par sa Présidente Herminia Arellano, nous avons construit une nouvelle salle de classe, ce qui permet, aux enfants qui jusqu’à présent recevaient de façon provisoire leurs cours dans la bibliothèque, d’avoir leur propre classe.


Avec celle-ci, cela fait 3 salles classes financées par cette association.


L’augmentation du nombre d’élève est constante, en effet nous avons pu faire prendre conscience à bon nombre de parents de l’importance  d’envoyer leurs enfants à l’école.

 

Pour la prochaine rentrée, nous avons besoin de construire une autre salle classe et … Plus de parrains et marraines !


Cliquez ici pour accéder et collaborer

 

Parrainez un enfant

 

Pour encourager nos élèves de l'école élémentaire à Mbackombel, nous avons établi un prix aux 5 meilleurs étudiants de l'examen d'accès à secondaire, consistant en les inscrivant dans la meilleure école dans la ville de Mbour et de les accueillir dans notre résidence.


Dans l'évaluation finale, notre étudiante, Fatou Ndour, est celle qui a obtenu la meilleure qualification de l'ensemble de l'école de Saint-Esprit avec une moyenne de 9,8.


Les quatre autres étudiants «gagnants» ont dépassé la moyenne de 7,5.


Notre école est considérée par le Département de l'Éducation de Mbour, comme celle qui a les meilleurs résultats, dans l'évaluation de l'accès à secondaire.


Parrainer un enfant à : http://puse.org/fr/parrainage.html

Vendredi, 29 Janvier 2016 20:47

Les progrès de nos élèves

 

Les enfants et les filles parrainés, qui ont étudié dans notre école Mbackombel, se débrouillent déjà seuls et ont un avenir plein d'espoir.

 

Michel Ndiaye (20 ans), il a gagné une bourse d'état et a commencé les études universitaires de médecine à Ziguinchor.
Angele Diouf (23 ans), a été formé comme professeure et enseigne actuellement en 3ème de primaire à l’école de Mbackombel.
Diattou Ndour (24 ans), fille de notre maçon, elle est maintenant enseignante à la Grande Section de l'école.
Kadam Yacine (24 ans), nièce d'un ancien professeur, elle est enseignante d’une des classes de maternelle.
Céline Diouf (20 ans), étudiante de secrétariat, elle parle déjà l'espagnol et agit en tant que secrétaire de notre fondation.

 

Ce sont quelques-uns des bons et nombreux résultats obtenus par notre fondation. Actuellement, nous avons plus de 700 enfants qui étudient dans plusieurs écoles différentes.

 

Nous continuons à construire des nouvelles salles de classe, leur permettant leur éducation et facilitant les moyens pour leur développement.

 

Parrainer un enfant à : http://puse.org/fr/parrainage.html

<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>
Page 1 sur 4
Copyright© 2012 - 2018 puse.org . design by MonxetaStudio MonxetaStudio