Vendredi, 31 Juillet 2020 14:03

Adaptation à la situation actuelle.

Écrit par  Fundacion
Évaluer cet élément
(5 Votes)

 

La situation critique, due à la pandémie, affecte tous les pays, mêmes si c’est d’une manière différente.


Au Sénégal et plus concrètement dans la zone qui nous concerne, nous sommes entrain de suivre les normes établies par le gouvernement. Les écoles sont fermées depuis Mars mais, les élèves qui doivent faire examens pour passer au cycle suivant (Secondaire, Lycée ou accès à l’Université), doivent aller en classe avec les mesures de porter un masque et limiter le nombre d’élèves à 15 par classe.


Ceci se réalisera, selon ces niveaux, durant les mois d’hivernage, une époque à la quelle normalement, dans les zones rurales, les garçons aident leurs parents à la semence et à la culture du mil et de l’arachide.


Sans l’aide de ceux qui doivent aller à l’école, la vie rurale et plus précisément dans notre village de Mbackombel, le reste de la famille, petits et grands, travaillent aux champs, font la charrue, sèment et désherbent, pour obtenir le produit qui les aidera à s’alimenter durant le reste de l’année.


C’est très important que les pluies arrivent et se maintiennent durant cette période de croissance et de développement de la semence.


Cliquer ici pour accéderet collaborer


Parrainez un enfant

 

Dernière modification le Vendredi, 31 Juillet 2020 14:12
Copyright© 2012 - 2020 puse.org . design by MonxetaStudio MonxetaStudio