Blog
Lundi, 04 Janvier 2021 17:50

LE PARRAINAGE, C'EST DONNER UN AVENIR!

Écrit par Fundacion

 

Une nouvelle année commence et nous tenons à vous remercier de continuer avec nous, de soutenir le projet le plus important qui, à notre avis, est L'ÉDUCATION.


Comme beaucoup d'entre vous le savent déjà, cette aventure a commencé en 2002 lorsque ma femme et moi, en visite dans une ville du Sénégal, avons décidé de créer ce que nous sommes aujourd'hui, une petite ONG dont le but principal était d'éradiquer l'analphabétisme (90%) de la ville de Mbackombel et alentours.


Si dans un premier temps l'idée était de faire fréquenter le maximum d'enfants à l'école primaire, la réalité, à ce jour, a largement dépassé nos attentes.


Aujourd'hui, nous avons déjà plusieurs étudiants qui terminent leurs études secondaires et d'autres en formation professionnelle (infirmières, électriciens, hôtellerie, etc.), plusieurs sont à l'université (médecine, sciences humaines, biologie, philologie anglaise, etc.) et d'autres le sont déjà Ils travaillent (professeur national, professeurs de notre école, professeur d'anglais, tailleur, coiffeur, etc.)


Dans notre Résidence à Mbour, ce sont 50 étudiants qui étudient différentes études (secondaire, lycée et formation professionnelle dans la ville de Mbour), plusieurs d'entre eux reçoivent également des cours de nouvelles technologies dispensés par des bénévoles qualifiés, ce qu'ils font, en personne ou en ligne.


Tout cela était impensable lorsque nous avons commencé et aujourd'hui c'est une réalité, réalisée grâce à VOUS.


A l'école de Mbackombel, la «carrière» de cet avenir plein d'espoir, nous avons commencé le cours avec 410 élèves en primaire et 200 en préscolaire, c'est le record d'inscrits depuis nos débuts.
En vous remerciant de votre soutien, au nom de la Fondation, des enfants et de leurs familles, nous vous souhaitons une BONNE ANNÉE!


Collaborer


Parrainage

 

Vendredi, 31 Juillet 2020 14:03

Adaptation à la situation actuelle.

Écrit par Fundacion

 

La situation critique, due à la pandémie, affecte tous les pays, mêmes si c’est d’une manière différente.


Au Sénégal et plus concrètement dans la zone qui nous concerne, nous sommes entrain de suivre les normes établies par le gouvernement. Les écoles sont fermées depuis Mars mais, les élèves qui doivent faire examens pour passer au cycle suivant (Secondaire, Lycée ou accès à l’Université), doivent aller en classe avec les mesures de porter un masque et limiter le nombre d’élèves à 15 par classe.


Ceci se réalisera, selon ces niveaux, durant les mois d’hivernage, une époque à la quelle normalement, dans les zones rurales, les garçons aident leurs parents à la semence et à la culture du mil et de l’arachide.


Sans l’aide de ceux qui doivent aller à l’école, la vie rurale et plus précisément dans notre village de Mbackombel, le reste de la famille, petits et grands, travaillent aux champs, font la charrue, sèment et désherbent, pour obtenir le produit qui les aidera à s’alimenter durant le reste de l’année.


C’est très important que les pluies arrivent et se maintiennent durant cette période de croissance et de développement de la semence.


Cliquer ici pour accéderet collaborer


Parrainez un enfant

 

Un an de plus, nous voulons vous informer sur le matchfunding TREINTA200MIL au quel nous avons rejoint dans migranodearena.org avec pour but de que 200 étudiants continuent leurs études secondaires, Baccalauréat, formation professionnelle et/ ou universitaires, et combattre ainsi l'abandon scolaire. Au sein de notre fondation, nous finançons les études supérieurs par le biais de notre bourse d'études. En plus, la formation continue d'aider à éradiquer les mariages pour plus de commodité, permettant que beaucoup de filles aient un futur avec plus d'espoir. 

Comment tu peux aider

Notre objectif est d'atteindre la somme de 2.000€ avant le 30 Juin. Fais click sur le link pour collaborer et permettre que l'année prochaine plus de filles et garçons puissent continuer d'étudier.

 

Collaborez à notre Bourse d'études

Comme tout autre pays, le Sénégal a été contraint de prendre des mesures exceptionnelles pour lutter contre l'expansion du COVID-19.


Par arrêté ministériel, nous avons fermé notre école de Mbackombel, les classes maternelles de Balabougou, Wirtheboky et Soussane Mbadane, ainsi que la résidence de Mbour.

Mais considérant que cette action n'était pas suffisante, notre nouvelle co-directrice bénévole, Judit Serra, a pris l'initiative de planifier une action directe qui pourrait aider les habitants des petits villages où résident nos étudiants.

A cette fin, nous avons mis en place le 8 d'Avril une caravane, composée d'un camion et deux voitures et dirigée par Judit Serra, accompagnée de Céline Diouf (directrice de la Résidence), Gane Kama (ancien élève de notre école et actuellement étudiant en médecine de 6e année), ainsi que quelques étudiants, ils ont traversé les villages, où dans chacun d'eux, Gane Kama a donné une conférence de sensibilisation et a également distribué des sacs de riz, des masques, des gants, du savon liquide , gel d'alcool, etc.

Ce fut une journée très difficile, intense mais émotionnelle en même temps. La journée n'a pas beaucoup aidé car des températures allant jusqu'à 43º ont été enregistrées à l'ombre.

¡Merci à tous ceux qui ont collaboré pour mener à bien cette action et à ceux qui collaborent régulièrement avec notre Fondation!


 

Jeudi, 09 Janvier 2020 18:19

L’importance des bénévoles

Écrit par Fundacion

 

Les bénévoles sont une partie fondamentale d’une organisation sans but lucratif comme la notre. Leurs connaissances et dévouement couvrent un fait important dans notre travail car nous n'avons pas suffisamment de ressources pour embaucher des personnes de leur niveau.

Dernièrement nous recevons des offres de plusieurs personnes intéressées pour collaborer  avec notre Fondation. 

Parmi les nouveaux volontaires, nous soulignerons, pour leur implication dans le temps de  collaboration, les suivants: José María Catot Riera, Dr. en informatique et actuellement Directeur technique de la fondation. Judit Serra Ballester, licencié en relations internationales, actuellement Co-directrice de la Fondation et actuellement vivant sur le terrain,  sont des volontaires permanentes. Clara Gregori Pla, Dr en Physique, professeur présent et aussi à distance des cours de TIC et Carles Viñeta Viladecans, ingénieur en système de l’Information comme bénévole de longue durée au Sénégal.

Ils participent tous à un projet de nouvelles technologies en donnant des cours à un groupe prés- sélectionné de nos élèves du centre résidence de Mbour ainsi que des cours d’anglais à tous les étudiants qui y résident.

Aussi, comme déjà indiqué au blog du mois d’Août, nous avions obtenu l’appuie de quatre élèves et un professeur de l’Université Polytechnique de Catalogne (UPC) de Manresa.

Durant ce mois de Janvier, pour une deuxième année consécutive, Dr. María Gómez Rodríguez, bénévole sanitaire, nous a visité.

¡Nos remerciements à tous ceux qui ont collaboré et collaborent avec notre Fondation!


 

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Page 1 sur 11
Copyright© 2012 - 2021 puse.org . design by MonxetaStudio MonxetaStudio