Projets réalisés

 

La fondation a réalisé une série de projets dont la continuité est contrôlée et financée en permanence par celle-ci. (GF)
D’autres projets sont réalisés et postérieurement livrés, pour sa gestion, aux entités et/ou récepteurs correspondants. (GE)


 

Classe maternelle à Balabougou

Dans ce village les enfants âgés de moins de 6 ans, ne peuvent pas se rendre à l’école dut à une distance supérieure à 3,5 km qui les séparent de l’école primaire. A l’âge de 6 ans ils pourront parcourir cette distance après avoir passé 2/3 années au sein de l´école maternelle (Avec la collaboration de Pescadores por Senegal). Actuellement nous avons 64 enfants. (GF)


 

Classe maternelle de “Wirthdeboki”

Les petits de ce village ne pouvaient pas se rendre à l’école de Mbackombel, compte tenu de la distance à parcourir, plus de 3km. Quand ils auront 6 ans, après avoir passes 2/3 années en maternelle, ils pourront se rendre à l’école primaire.

 

Fin 2012 nous avons terminé la construction de la salle de class, actuellement 25 enfants y sont parrainés, ils apprennent à dessiner et quelques notions de français


Au quotidien nous nous dédions à sensibiliser les parents sur l’importance de scolarises leurs enfants (2013) (GF)


 

Collège à Louly Bentegné

Avec la collaboration de la Fondation Repsol, nous avons construit les salles de classes nécessaires pour recevoir 660 élèves, 12 au total et un local administratif.


En avril 2013, le Ministre d’Éducation du Sénégal a présidé l’inauguration (2013) (GE)


Salles de classe au collège de Gouye Mouride

Ce collège publique avait d’importants problèmes d’infrastructures, en effet de nombreuses salles de classes étaient construites par les professeurs eux même avec de la paille et bouts de bois, afin de pouvoir recevoir les enfants.


Ce collège est situé dans un quartier marginal de Mbour. Sénégal. En juillet 2014 nous avions déjà construits et équipé 6 salles de classes (GE)



Salle de classe au collège de Mbour Serere

Nous ns sommes retrouvés dans une situation identique que dans le cas antérieur, nous avons donc remplacés les salles de classes existantes réalisées avec de la paille et des bouts de bois. (2014) (GE)


 



Deux salles de classe maternelle à Sandiara

À demande du Maire de la Communauté Rurale, nous avons substitué celles qu'il avaient et qui était en ruines . Actuellement il y a 120 enfants (GE)


Ecole de Mbackombel (maternelle et primaire).

Depuis notre début en 2002, nous avons envisagé le besoin de construire une école de primaire à Mbackombel parce que les garçons et les filles de la zone n’avaient pas la possibilité d’étudier.


Peu à peu, nous avons construit les salles de classe et à présent elle fonctionne à plein régime.
L’école dispose de deux classes pour la maternelle, six de primaire, bibliothèque-salle d’informatique, bureau du directeur et des professeurs, abri-salle à manger, services et cour fermée.
A présent 360 enfants, de différents villages proches, assistent de manière régulière à classe.
La Fondation finance les salaires de 16 personnes ainsi que le matériel scolaire.

A présent (2014), l’école de Mbackombel est considérée, par ses résultats, un modèle selon l’Inspection d’Education de la province, (GF)

 

 

 

Cantine de l’école.

Après avoir observé la déficience alimentaire des enfants, en 2004 nous avons pris la décision de mettre en place la cantine. Les enfants mangent à l’école tous les jours scolaires.  Chaque enfant contribue avec 30 cts. d’euro le mois et avec ce qui est collecté, on « paye » un salaire aux mères qui sont celles qui cuisinent. La Fondation finance la cantine. (GF)

 

 

 

Ecole maternelle à Soussane

A cause de la distance existante depuis certains villages jusqu’à l’école de Mbackombel, les plus petits ne peuvent pas assister au cours de maternelle. C’est pour cette raison qu’on a construit une salle à Soussane, avec la collaboration de "Pescadores por Senegal", où les garçons et filles assistent à deux cours de maternelle et après ils ont l’âge suffisant pour parcourir la distance jusqu’à l’école de Mbackombel.
La Fondation paye le salaire du professeur, le matériel scolaire et les repas des enfants qui assistent à classe. (GF)

 

 

 

Salle de classe à Nia Niar

Dans ce village, situé à 7 kilomètres de Mbackombel, l’école publique de primaire avait une des salles construite avec des branches. Nous avons réussi à avoir une partie du financement d’une entreprise espagnole et la collaboration pour financer l’autre 50% de l’association française Sourires d’enfants du Senegal. (GE)

 

 

 

Eau courante à Mbackombel

Après avoir vu les projets que nous étions en train de réaliser à Mbackombel et le suivi continu de ceux-ci, Mme Martine Moy, présidente de l’Association Vibre en Brousse,  a proposé le financement d’un projet d’eau. Après avoir choisi l’endroit le plus approprié on a perforé jusqu’à 106 mètres pour trouver de l’eau potable avec une capacité d’extraction de jusqu’à 24.000 litres/h.


On a construit un dépôt de stockage de 50.000 litres et des panneaux solaires pour le pompage.

Deux fontaines, de l’eau aux toilettes de l’école et installation de tuyauteries jusqu’à un terrain où il est possible de cultiver toute l’année. (GE)

 

 

 

Logement digne

Il s’agit d’un projet pour améliorer les conditions de vie des habitants de Mbackombel. Pour commencer on a construit des logements pour deux familles (un total de 17 personnes).

 

La Fondation a acheté les matériaux, a réalisé les plans de construction et les bénéficiaires se sont occupé de la main d’œuvre.

 

 

 

Dispensaire et maternité à Louly Benteigné

A la demande des habitants de la zone et après avoir détecté le manque d’assistance sanitaire, la Fondation a décidé, en 2004, la construction du dispensaire (centre d’attention primaire) et deux chambres pour les volontaires. Ils ont été inaugurés en août 2005. Depuis le début de l’année (sept. 2012) la moyenne est de 290 consultations mensuelles. A ceci il faut ajouter les campagnes de vaccination, de distribution de médicaments antiparasitaires ainsi que les deux campagnes annuelles de distribution de vitamine A, aux mineurs de 6 ans. Postérieurement, en 2006 on nous a octroyé une des Aides de la Fundación Ordesa, qui finançait la construction de la Maternité dont la mise en marche a été réalisée en janvier 2008.


L’Association espagnole Mujer y Madre, nous a aidés à équiper la maternité et depuis 2006 elle nous fournit périodiquement du matériel consommable et des médicaments.
A présent (septembre 2014) la moyenne mensuelle est de 100 consultations et 20 accouchements.
Il y a beaucoup de volontaires sanitaires qui offrent leur aide pour collaborer.

La fondation s’occupe de ces installations où travaillent 9 personnes natives, en plus de l’achat de médicaments, l’entretien des installations et le suivi de son fonctionnement. (GF)

 

 

 

Elargissement de la Maternité

A nouveau en 2010, la Fundación Ordesa nous a accordé une de ses aides grâce à laquelle nous avons pu construire le logement de l’Infirmière en chef et annexer trois nouvelles salles. Avec cette réalisation nous avons complété un des meilleurs centres d’assistance primaire à beaucoup de kilomètres d’ici (selon les mots de la Dr. Chef de la circonscription) (GF)

 

 

 

Electrification de Louly Benteigné

En 2010 a été électrifié le dispensaire-maternité de Louly Benteigné en installant une ligne aérienne, les poteaux et un transformateur de 100 KW.

 

Avec cette infrastructure, financée par la Fundación Repsol, nous avons non seulement satisfait les besoins du dispensaire, mais aussi nous donnons la possibilité d’accéder à l’électricité à tout le village.(GF)

 

 

 

Résidence-Internat de Mbour

Les élèves de l’école de Mbackombel, pour pouvoir continuer leurs études doivent se déplacer à la ville de Mbour et ainsi pouvoir assister à une écoule pour faire le collège et le lycée. Certains disposent de parents qui peuvent les loger à cette ville mais d’autres devaient louer des chambres dans les quartiers périphériques où ils vivaient pauvrement. En constatant cette problématique, en 2008 nous avons commencé la construction d’une résidence pour accueillir plus de 55 enfants avec une salle d’étude où étudier après l’école.


La Fondation finance le petit-déjeuner, le déjeuner et le repas de 55 enfants qui étudient au collège, l’entretien du centre et les salaires du directeur et du personnel.

Les familles collaborent avec le 10% du budget (GF)

 

 

 

Centre pour la promotion de la femme

En 2005 à la demande des missionnaires de la Inmaculada Concepción nous avons construit, dans un quartier périphérique de Mbour, un centre pour la femme dans lequel les  Sœurs puissent donner des cours d’alphabétisation, cuisine, couture, etc. (GE)

 

 

 

Donation

Vous voulez parrainer un enfant?

parrainage button


 

Collaborez avec nous

collaborer button


 

Suivez nous sur

facebook youtube blogger rss
Si vous naviguez avec Google Chrome et souhaitez vous abonner via RSS est nécessaire d'installer une extension compatible à votre navigateur:
Chrome Web Store


 

Actualités

  • ¡ 15 ANS SUR LA BRECHE !
      En février 2002, Asun Fiochi et Mario, ont connu par hasard le village de Mbackombel, situé en pleine savane…
  • COLLABORATION
      Ce mois-ci nous avons eu la chance de recevoir beaucoup de collaborations qui bénéficient énormément à deux collectivités importantes…
  • Collaboration des Institutions.
      Depuis l’année dernière, Foment del Treball collabore avec notre Fondation, nous fournissant du matériel informatique (Toshiba) Cette année Foment…
Voir plus
Copyright© 2012 - 2017 puse.org . design by MonxetaStudio MonxetaStudio